Les timbres de Noël

Le premier timbre de noël

Le premier timbre de Noel fut un timbre canadien émis en décembre 1898 et tiré à 20 millions d'exemplaires. L'administration postale canadienne abaissa le tarif postal pour la lettre à destination des pays et colonies de l'Empire britannique, le passant de 3 à 2 pence.

Le timbre représente un planisphère sur lequel les territoires britanniques sont figurés en rouge. La carte est centrée sur le continent américain, la projection de Mercator présentant un Canada hypertrophié.

En bas, le timbre porte deux mentions :

  • « XMAS 1898 », abréviation anglophone pour Christmas (Noël),
  • « We hold a vaster empire than has been » (Nous tenons le plus grand empire qui fut jamais).

Cependant, ce n'est qu'à compter de 1964 que le Canada commence à émettre des timbres de Noël chaque année. Le motif choisi à ce moment, une famille et l'étoile de Bethléem, orne deux figurines, l'une destinée aux cartes non-cachetées (que le traitement mécanisé n'accepte plus), et l'autre, aux envois de la première classe. On commence à illustrer chaque timbre d'un motif différent en 1968, et cette année-là sont présentées des sculptures sur pierre d'artistes inuit. En 1970, on assiste à deux autres premières : l'utilisation de dessins d'enfants et l'émission de timbres de Noël pour les envois destinés aux États-Unis et pour le courrier du régime international.

Le timbre de noël en France

En France, depuis 1952, La Poste émet des timbres de bienfaisance dont la surtaxe est reversée à la Croix-Rouge. Ils sont émis en feuille et en carnet en fin d'année. Les thèmes d'illustration sont tantôt des œuvres d'art d'inspiration chrétienne (tableau de Vierge à l'enfant), tantôt des illustrations festives (peluche, Père Noël, etc.).

Quelques timbres du monde

               

                                        

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site