Le gui

Plante traditionnelle de la saison , le gui suspendu au dessus d'une porte ou tout autre lieu de passage fait partie de l'ornement de fête.

A Noël et plus particulièrement au nouvel an, la coutume veut que si l'on s'embrasse à minuit sous le gui, on aura longue vie et prospérité.

Pour les druides cette plante était sacrée parce qu'ils croyaient que cette plante avait des propriétés miraculeuses.

Aussi important que le houx en Angleterre, une ancienne légende rapporte que l'usage du baiser sous le gui date du temps du roi Gwydyr. Ses trois filles étaient toutes fiancées et leurs compagnons devant partir pour la guerre,ils retrouvèrent leurs promises à l'ombre de vieux chênes chargés du précieux gui et demandèrent un gage d'amour. Chacune des filles enleva la plume de paon qui ornait sa chevelure et l'offrit à son fiancé. "Encore" déclarent ceux ci, alors chacune offrit la branche de houx qui soutenait la plume dans leurs cheveux. " Encore" supplièrent leurs amoureux. N'ayant plus rien à donner,celles ci donnèrent un baiser.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site