Pologne

 Boze Narodzenie

Les polonais ont su garder au fil des siècles leurs traditions, pleines de symboles, donnant à cette fête une ambiance exceptionnelle et unique. Lui gardant toute sa spiritualité, les Polonais n'ont pas cédé comme la plupart des autres pays à la consommation pure.

Les préparatifs commencent avec la période de l'avent. Ils n'organisent pas de fêtes durant cette période mais consacrent plutôt ce temps au silence, à la recherche de la sérénité. Il n'est pas rare de voir les gens s'imposer des sacrifices, ne mangeant pas de sucreries, ou évitant l'alcool.

La journée la plus importante est le 24. C'est la journée qui décide de la chance et de la réussite de la prochaine année. Il est important de vivre cette journée dans la paix et la bonne humeur. Tout le monde se lève tôt (pour ne pas être fainéant toute l'année) et préparent les dernières préparations. En effet certains plats se préparent quelques jours à l'avance. Puis on décore le sapin, avec des décorations achetées dans le commerce mais surtout avec les créations des enfants, des bonbons, des gateaux, que l'on pourra manger ensuite.

Mais avant de servir le menu il faut préparer la table. Tout d'abord on met du foin ou de la paille qui rappelle que l'enfant Jésus est né dans une étable. Ensuite on recouvre la table d'une nappe blanche et on prévoit une place libre au cas où un invité surprise arriverait mais aussi pour se rappeller les membres de la famille qui ne peuvent plus être là.

Le menu contient douze plats différents, tous sans viande ni alcool car c'est une journée de carence. Composé de poisson, de carpe, mais aussi de champignons, de légumes et de fruits. Si les produits sont simples les préparations demandent du temps, les recettes sont souvent compliquées et nécessitent plusieurs heures de préparation.

Le plus important plat sur la table est l'oplatek (pain azime) symbole de partage et conciliation. Issu de la tradition religieuse il est préparé de différents formes et dimensions. Il est très important pour les polonais de partager l'oplatek avec sa famille et même sur son lieu de travail. Ceux qui ne peuvent pas passer le réveillon ensemble s'envoie l'oplatek par la poste, c'est dire si cette tradition est importante.

Toute la famille réunie, attend que la première étoile apparaisse pour se mettre à table.

Le repas terminé on s'échange les cadeaux. La soirée se termine généralement autour de minuit et ceux qui le souhaite vont à la messe de minuit.

Le 25 et 26 décembre les Polonais se rendent visite, toujours en famille et passent ces 2 jours à table, car la viande et tous les autres plats riches sont désormais permis et il ne reste plus qu'à consommer toute cette nourriture si amoureusement préparée.

Une tradition connue du monde entier: les crèches de Cracovie. Chaque année depuis 1937, le premier jeudi de décembre, la grande place de Cracovie accueille un célèbre concours de crèches, organisé par le musée historique de Cracovie. Ces crèches de Noël, gigantesques ou miniatures, parfois mécanisées et éclairées, fabriquées avec des matériaux de récupération, papier de chocolat, fils multicolores, deviennent entre les doigts des bâtisseurs de véritables chefs-d'œuvre.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site