Nativité

NATIVITE

A la veille de temps si neufs

Qui nous dira jamais pourquoi

 

Dieu choisit les yuex noirs d'un boeuf

Pour refleter, cette nuit là,

 

Dans l'ombre chaude de l'étable,

Son fils doré qu'un retable,

 

La vierge encore tout étonnée

De n'être plus abandonnée,

 

Saint Joseph qui n'en revient pas

De voir auprès de lui des rois

 

 Et ces bergers, debout, naïfs,

Pareils à une rangée d'ifs

 

Et l'âne priant à genous

Et répétant " pitié pour nous,"

 

Les bêtes qui, hélas ! ne sommes

Que des parias parmi les hommes

 

Maurice Carême

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site