Noël sceptique

NOËL SCEPTIQUE

Noël ! Noël ! J'entends les cloches dans la nuit...

Et j'ai, sur ces feuillets sans foi, posé ma plume:

Ô souvenirs, chantez ! Tout mon orgeuil s'enfuit,

Et je me sens repris de ma grande amertume.

 

Ha ! ces vois dans la nuit chantant Noël ! Noël !

M'apportent de la nef qui, là-bas s'illumine,

Un si tendre, un si doux reproche maternel

que mon coeur trop gonflé crève dans ma poitrine...

 

Et j'écoute longtemps les cloches dans la nuit...

Je suis le paria de la famille humaine,

À qui le vent apporte en son sale réduit

La poignante rumeur d'une fête lointaine.

 

Jules Laforgue

(1860-1887)

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×